2017, des emplois pour tous !

Nous pouvons créer 1 million d'emplois en émettant des bons d'activité sociale et économique.

 

Nous pouvons financer ces emplois en mobilisant 10% des 350 milliards d'euros déposés en comptes courants et détenus par l'ensemble du réseau bancaire.

À propos de BASE

 

L’idée est simple : habiliter l’état à émettre des bons d’activités pour chaque nouveau travailleur bénéficiaire du programme BASE, ces titres de paiement mensuels étant convertibles en euros auprès du réseau bancaire national.

 

L’idée est de s'appuyer sur les institutions financières et leurs disponibilités en comptes courants, et de bénéficier de l'avance de trésorerie permettant ainsi la création et le financement des nouveaux emplois, le remboursement intégral au réseau bancaire intervenant 20 mois après la date d’émission de chaque bon d’activité.

 

L’idée est bien de mettre en place un nouveau pôle de financement de l’activité économique et sociale, et de créer un co-pouvoir financier au service de tous, de droit régalien, et encadré par le droit européen.

 

L'idée n'est pas arrivée seule : c'est par l'étude des enchaînements qui font tendre naturellement le taux d’activité vers zéro que les bons d'activité se trouvent être la réponse logique au "syndrome des pièces manquantes".

 

Les perspectives des Bons d'Activité Sociale et Economique nous laissent espérer une société de plein emploi, où chaque citoyen peut être en activité, cette activité engendrant son propre financement par la valeur-même de l'emploi, que celui-ci soit de nature publique, associative, de production de biens ou de services privés.

 

Il est urgent de se mobiliser pour apporter de vraies solutions. Les millions de chômeurs ne peuvent plus rester désespérémment  inactifs, dépendants et hors-jeu, alors-même que ces millions de citoyens, en pleine possession de leurs moyens, ne demandent qu'à participer à l'activité commune de leur nation. Il est du devoir de tous de se mobiliser pour soutenir un projet audacieux et salutaire.